Rate this post

Bonjour !!!

L’entrepreneuriat tu y a déjà pensé, mais sans oser te jeter à l’eau ? Tu as peur de ne pas être « faite pour ça », tu te demande si tu y arriverais ? Je reviens aujourd’hui pour te réveler quelles sont selon moi les 20 qualités et compétences que possède une entrepreneure à succès. En effet, n’est pas toujours évident de lancer son business, et on me demande souvent ce qui est le plus difficile et ce qu’il faut pour réussir. C’est pourquoi j’ai décidé aujourd’hui de te livrer les atouts que dois selon moi posséder une entrepreneure qui réussit. Cependant rassure-toi, certaines s’acquièrent avec du temps et un peu de travail sur soi !
Prête ? C’est parti !

La détermination

La détermination est un des points-clés du succès d’un projet d’entreprenariat. En effet, si à la moindre difficulté tu baisses les bras ou tu doutes de ton projet, ça s’avère compliqué pour la suite. On a tendance à idéaliser l’entreprenariat, en se disant qu’on sera enfin libre de faire ce qu’on veut. La réalité, c’est qu’en effet tu seras libre, mais que la liberté a aussi des revers et que tout n’est pas rose dans le quotidien de l’entrepreneure. Pour être déterminée , ce qu’il faut c’est déjà savoir d’où l’on part et décider où on veut aller. Autrement dit, travailler sur sa grande vision, son pourquoi, et se lever tous les jours en se demandant comment s’en approcher.

Se fixer des objectifs et mettre en place un plan d’action

Ici je mets l’accent sur une compétence ô combien essentielle ! En effet, si tu ne te fixe aucun objectif, que tu ne sais pas où tu vas, et que tu agis au petit bonheur la chance il y a peu de chances pour que ton projet soit pérenne. Savoir se fixer des objectifs financiers et concrets avec la méthode SMART (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste, temporel) et mettre en place un plan d’action pour les atteindre est une des clés principale à connaître lorsqu’on est entrepreneure. Sans ça tu n’iras nulle part, tu vas perdre du temps, de l’énergie, de l’argent. Tu vas t’essouffler et perdre peu à peu de vue ce qui t’animais au départ.

La liberté

« Je veux être libre, Marre de ce patron qui est tout le temps sur mon dos avec qui je ne peux pas faire les choses comme je l’entends ». Ça te dit quelque chose, non ? La liberté fait envie, mais elle fait aussi peur. On a tous envie d’être libre, seulement une fois confronté à la réalité de ce qu’elle implique nombreux sont ceux qui préfèrent faire marche arrière. Si les deux points précédent ne font pas partie de tes compétences (fixer des objectifs et mettre en place un plan d’action), tu risque de payer cher tes envies de liberté. En effet, si tu es incapable de te structurer, que tu as besoin que quelqu’un te dise quoi faire et quand, tu risque de mal vivre cette liberté soudaine et de te retrouver perdue. Prends le temps de parler avec des entrepreneurs qui représentent un modèle de réussite, questionne-les sur la réalité de leur quotidien, n’ai pas peur de poser « les questions qui fâchent ». Plus tu auras conscience des difficultés quotidiennes auxquelles tu vas te retrouver confrontée, plus tu seras prête à appréhender ça au quotidien.

Remise en question et réajustement

Être une bonne entrepreneure, c’est aussi être capable de se remettre régulièrement en question, d’admettre qu’on ne sait pas tout, qu’on apprend sans cesse, et que parfois on se trompe. C’est savoir remettre en cause ce qui ne va pas sans tout envoyer promener pour autant, ni en faire une affaire d’État. La vie d’entrepreneure demande des réajustements permanents, des essais erreurs, et une grande souplesse.

Discipline et organisation

Devenir son propre patron, ça implique aussi de faire preuve d’autodiscipline. Personne ne viendra te tirer par les oreilles si tu regardes des séries sur Netflix au lieu d’avancer sur ton travail. Personne ne te fera de réflexion si tu préfères passer tes journées en pyjama au lieu de te préparer le matin. Cependant, sache que tous ces éléments font partie d’une discipline quotidienne non négligeable. Être capable de se discipliner soi-même, c’est aussi une preuve de maturité et de responsabilité. Savoir s’organiser, planifier ses journées, ses semaines, prioriser, sélectionner les actions à haute valeur ajoutée plutôt que de choisir de faire ce qui est agréable et confortable, c’est ça aussi être une « girlboss ».

Confiance en soi et en son projet

Tu comprends bien que si tu doutes sans cesse, que tu remets tout en cause tous les quatre matins, que tu n’es pas constante, que tu vas à la où le vent te porte, tout peut s’écrouler du jour au lendemain. Devenir entrepreneure, c’est comme une bâtir une maison : il faut des bases solides. Si les bases ne sont pas là, tu auras beau mettre tout en œuvre, multiplier les stratégies, rien de tout ça ne fonctionnera. La confiance est intrinsèque à la réussite. Elle demande d’aller se poser de vraies questions, de savoir pourquoi on fait ce qu’on fait. Si tu ne sais pas te présenter, que tu es incapable d’expliquer ce que tu fais, que tu ne sais même pas à qui tu t’adresses, que tu as peur de te montrer et de parler de ton activité, il y a un vrai travail à faire au niveau de la confiance en toi. Comprends bien que ce n’est pas d’un côté ton business et de l’autre toi : devenir auto entrepreneure, c’est mettre sa personne au cœur de son business. Si tu ne travailles pas sur toi, ça s’avère difficile pour la suite. Tu vas devoir persévérer, il y a des moments où ce sera difficile, seul le travail en amont sur toi et ton projet te permettra de continuer et d’avoir les épaules solides.

Curiosité et ouverture d’esprit

Être entrepreneure c’est aussi être curieuse, t’intéresser au monde qui t’entoure, observer, s’ouvrir aux autres, à la nouveauté. Si tu restes seule dans ton coin, que tu ne t’informes pas, que tu n’es pas au courant de ce qui se passe et ce qui bouge autour de toi, très vite tu vas te sentir seule, te renfermer et t’isoler. Être curieuse fait partie du jeu, et je t’invite vraiment à t’intéresser à une multitude de choses, même si en apparence elles n’ont pas de lien direct avec ton activité d’auto entrepreneur.

Créativité et innovation

Je te l’explique dans mon mini cours gratuit “Entrepreneure à Succès”, pour moi la concurrence n’existe pas. Personne n’a la capacité de faire exactement la même chose que toi, tout simplement parce que tu le fais avec ton cœur et ta personnalité, tes talents, tes atouts, tout ce qui t’es propre et qui fait de toi une personne unique. Je t’invite à mettre en avant dans ton business ta créativité, tes particularités. Innove, fais les choses à ta façon, change les règles, bouge les codes. Ne réinvente pas la roue, réfléchis juste aux possibilités qui existent. Ne te contente pas de calquer, de reproduire : utilise tes talents propres.

Envie de te lancer?

Tu te sente prête à passer à l’action, à investir en toi et ton avenir pour bâtir la vie qui te correspond? Seule tu n’avance pas comme tu voudrais et tu pense à te faire accompagner?

Je te propose qu’on en discute lors d’une séance diagnostic pour faire le point sur ton projet , prendre un premier contact et voir si nous sommes faites pour travailler ensemble! Pour cela il te suffit de répondre à quelques questions, je te recontacte dans les 24 heures!

Dynamisme

On me fait souvent remarquer que j’ai beaucoup d’énergie, que je suis quelqu’un de dynamique et que j’ai tout le temps plein d’idées. Je vais te livrer mon secret : je n’en ai pas ! Je fais simplement ce que j’aime, et ça me pousse à être naturellement productive, enjouée, dynamique, et ce malgré toutes les difficultés qui peuvent se présenter à moi. Regarde autour de toi, quelles sont les personnes qui t’inspirent, tes Mentors, celles qui te donnent envie de te dépasser, d’aller encore plus loin ? Est-ce qu’une personne avec une énergie de bulot asthmatique te donne la force d’avancer ? Va de l’avant, avance, change, n’ai pas peur du mouvement, soit en vie ! Rien n’est statique dans la vie, plus tu vas suivre son mouvement et son énergie plus ce sera facile et fluide.

Passion

J’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de parler avec des entrepreneures qui n’étaient pas réellement passionnées par ce qu’elles faisaient. Sans même l’exprimer, ça se ressentait. Soit parce qu’elles ne s’étaient pas approprié leur business, faisant les choses comme on leur avait dit ou comme elles pensaient devoir faire, soit parce qu’elles étaient à côté de leur « vrai projet ». Ton vrai projet, c’est celui qui te passionne, qui te met dans le flow, qui te fait sentir pousser des ailes, qui te transcende, qui t’anime, qui t’obsède. Ce n’est pas celui que tu as envie de faire, c’est celui qui ne te laisse pas le choix, celui qui t’emporte, qui t’enflamme, te fait sentir vivante. Si tu ne ressens pas ce feu, cette passion, il y a des chances pour que ton projet s’essouffle. C’est par la remise en question et le travail sur toi que tu seras capable d’aligner ton business afin qu’il te ressemble vraiment et qu’il te passionne.

Capacité de rebond

Une entrepreneure efficace rebondit. Elle ne se retrouve jamais à terre après un échec, elle tire des leçons de tout, cherche ce que chaque expérience a à lui apprendre ou à lui faire comprendre. Elle ne se laisse pas abattre, fait preuve de résilience, se relève toujours et réfléchit à la suite. Elle a une bonne capacité d’analyse, optimise ses actions, observe, adapte, réadapte. Elle est capable de gérer l’échec sans en faire tout un drame.

Cet article te plaît? Partage-le sur Pinterest!

Mental d’acier

Dans mon mini cours gratuits de sept jour, je te livre tous les secrets des entrepreneures qui réussissent, et notamment le fondement de tout, la base, le socle : le mental. Je t’y parle des deux types d’état d’esprit que l’on peut rencontrer : le mental en carton, et le mental d’acier. Un mental d’acier ça se crée, ça se construit, ça se façonne jour après jour. C’est du travail, mais c’est essentiel.

Évolution constante

Je te l’ai dit, l’entrepreneure qui réussit va sans cesse de l’avant. Rien de l’arrête, ni les apparents échecs, ni les difficultés quotidiennes. Elle sait ce qu’elle fait et pourquoi elle le fait. Elle a compris quelle est sa place et elle s’affaire pour donner le meilleur d’elle-même au jour le jour. Elle sait qu’elle n’est pas parfaite, mais elle fait du mieux qu’elle peut. Douce avec elle-même et exigeante à la fois, elle bâtit jour après jour l’activité qui lui correspond à l’instant T. Elle a compris que rien n’est figé, que la vie est un flux, et elle évolue jour après jour dans ce sens. Elle sait faire évoluer son business en fonction de ses aspirations, le changement ne lui fait pas peur.

Autonomie et prise de décision

L’entrepreneure est quelqu’un d’autonome. Elle n’a pas besoin qu’on lui dise quoi faire. Elle est capable de faire des choix, même si elle ne connaît pas d’avance le résultat. Elle essaie, elle tente, elle prend des risques parfois. Elle est capable de décider, d’agir en girlboss (ma définition d’une « girlboss » : je me sens responsable et autonome, je gère mon business comme je l’entends, je suis fière de mon parcours et de ce que j’accomplis, j’apporte des services de qualité à mes clientes. C’est ça pour moi être girlboss, ça n’a rien à voir avec mettre un tailleur ou diriger 50 personnes : c’est ce que tu pense, ce que tu dis et ce que tu accomplis qui fait de toi une girlboss. Pas la taille de ta voiture ou autre.). Elle fait des choix qui lui paraissent justes.

Savoir s’entourer et déléguer

L’entrepreneure à succès a compris que pour évoluer il ne faut pas rester seule dans son coin. Même si au quotidien elle travaille seule dans sa chambre ou dans son bureau, elle sait s’entourer de personnes qui pourront aider en cas de difficulté, la soutenir, et répondre à ses questions. Elle choisit son entourage, se créé un cocon bienveillant et porteur. Si elle ne bénéficie pas de ce soutien dans son entourage proche, elle n’hésite pas aller travailler dans des espaces de coworking, à réseauter, à rejoindre des groupes d’entrepreneures sur Facebook, aller parler à des entrepreneures qu’elle admire sur les différents réseaux sociaux, et faire des rencontres. Elle sait aussi déléguer, car elle a compris qu’on est plus efficace quand on fait ce qu’on aime faire que quand on veut tout faire soi-même pour faire des soi-disant économie. Elle sait demander de l’aide, dire qu’elle ne sait pas, et questionner les autres.

Qualité

Une bonne entrepreneure est une entrepreneure qui accorde la valeur qu’il se doit à son travail. Elle offre des services ou des produits de grande qualité, il est impensable pour elle de vendre quelque chose qu’elle ne voudrait pas acheter elle-même. Elle s’applique à donner tous les jours le meilleur d’elle-même et à offrir à ses clientes le meilleur, en toute transparence.

Authenticité

Une bonne entrepreneure c’est aussi une entrepreneure qui est authentique. Qui ne fait pas semblant, qui est dans son business comme elle est dans la vraie vie. Elle ne met pas de masque, elle ne manipule pas, elle n’utilise pas les autres et elle reste elle-même avant tout. Elle cherche à être inspirante est inspirée sans copier. Elle garde sa patte, ce qui fait sa différence. Elle n’a pas peur d’assumer au grand jour qui elle est, ses différences, ses spécificités. Elle met en avant ses atouts mais n’a pas peur de parler des difficultés. Elle ne se fait pas passer pour ce qu’elle n’est pas. Elle ne joue pas, elle ne ment pas, elle ne se travestit pas. Elle sait inspirer la confiance de par son attitude. Ses pensées, ses actes et ses paroles sont en cohérence.

Courage

Devenir entrepreneure, c’est faire preuve de courage. C’est faire un saut dans l’inconnu, dans une nouvelle vie, une nouvelle façon de faire. C’est choisir de prendre des risques, et de le faire en conscience. C’est s’engager vis-à-vis de soi-même et des autres. C’est se retrouver parfois seule. C’est se confronter à ses peurs, à ses limites, à ses blocages. C’est devoirs sans cesse sortir de sa zone de confort, aller plus loin, se dépasser. Alors oui être entrepreneure ça demande du courage, de la force, de la niac, mais c’est aussi une sacrée fierté !

Se positionner

Être une bonne entrepreneure, c’est aussi savoir se positionner. Dire non, ne pas tout accepter, voir les opportunités mais aussi savoir refuser ce qui n’en est pas. C’est être capable de s’affirmer et de prendre la responsabilité de ses choix. C’est faire comprendre aux autres que ce n’est pas parce que tu es entrepreneure que tu es à leur disposition, tu n’es pas pour autant disponible  h24 et que oui, la journée, même si tu es chez toi, tu travaille.

Bien se connaître

Tout comme pour la reconversion, être entrepreneure demande de bien se connaître. Je te l’ai dit, ta personne et ton business lorsque tu as auto entrepreneur ne sont pas dissociés. C’est ton travail sur toi-même qui te permettra de développer ton activité, d’atteindre de nouvelles possibilités, de te créer une activité sur-mesure et pérenne. Si tu refuses de faire ce travail sur toi-même, rapidement tu vas te retrouver confrontée à tes propres limites, celles-là mêmes qui vont de fait limiter l’expansion de ton activité. Travaille sur toi, apprends à te connaître, développe tes talents, tes forces.

L’entreprenariat peut-être une aventure merveilleuse pour celle qui décide de créer une activité qui correspond à ses aspirations profondes. Et pour cela, travailler sur ton pourquoi, ta vision, ta mission, est indispensable !