Rate this post

Bien le bonjour!

Aujourd’hui j’avais envie d’écrire et de partager avec toi sur la créativité. Vaste sujet me diras-tu! Pourtant en observant un peu autour de toi tu verras que ceux qui expriment pleinement leur créativité sont rares. Et ceux qui en vivent encore plus! Pourtant c’est de la créativité que naissent les passions! On a à tort souvent l’impression que la créativité ce n’est pas innée, que les idées nouvelles viennent d’un certain profil de personnes, que les projets d’innovation sont réservés aux artistes. On ose rarement se réinventer, tenter de nouvelles choses, se mettre dans une démarche constructive, appliquer de nouvelles méthodes. Alors comment développer sa sensibilité créative, mobiliser  son intelligence émotionnelle pour laisser s’exprimer son sens artistique, redonner sa place à notre intuition dans de petites actions quotidiennes de création, développer son agilité innovante, son intelligence collective, et laisser émerger des choses nouvelles? Dans cet article je vais t’expliquer comment faire et pourquoi tu devrais libérer ton potentiel créatif!

C’est quoi être créatif?

La créativité c’est la « capacité de trouver des solutions originales aux questions que l’on se pose et de réaliser son potentiel personnel en appliquant ses talents à une réalisation concrète », résume le psychiatre et psychothérapeute comportementaliste Jean Cottraux. Or, bien souvent quand on parle créativité, on sous-entend que les personnes créatives sont des artistes, qu’elles ont un talent particulier. En fait, on pense qu’être créatif, ce n’est pas donné à tout le monde, que c’est réservé à certains qui auraient un talent, un don particulier. Que l’on n’est pas tous créatifs. En un sens, je pense que c’est faux. Revoyez-vous lorsque vous étiez petits. A ce moment de votre vie, la question ne se posait pas: vous étiez créatif , sauf exception. Je dis sauf exception car, après avoir effectué un petit sondage autour de moi, j’ai eu le témoignage de quelqu’un qui ne l’a jamais été. Petit, il imaginait, il inventait, mais il ne créait pas. Je me dis donc que, par déduction, peut-être qu’une minorité de la population aime inventer, imaginer, mais pas créer. Soit. Mais si je repense par exemple à la Elodie que j’étais enfant, je créais sans cesse, avec tout et rien, instinctivement. Adulte, on a tendance à perdre cette spontanéité par manque d’entraînement. On devient responsable, sérieux…. on ne nous demande plus d’être créatif, alors on oublie. On se met entre parenthèse, on apprend à obéir, à écouter, à reproduire. Quand je regarde les cahiers d’école de ma nièce de 4 ans, je me surprend souvent à rêver d’un monde où on permettrait et où on demanderait aux adultes d’être créatifs. Pourquoi quelque chose de si nécessaire à un enfant ne le serait pas pour un adulte? Je ne te parle pas de créer le prototype d’une voiture à énergie solaire, de faire de la recherche en développement, de l’anthropologique, ou de déployer des capacités cérébrales dignes de polytechniques: juste de renouer avec ton côté créatif!

Encore une fois, je vais prendre mon exemple, mais il illustre très bien ce que je veux dire. Jusqu’à l’adolescence j’étais une jeune fille créative: j’écrivais, je dessinais. Puis j’ai petit à petit lâché ces activités que j’aimais tant, sans trop savoir pourquoi. J’ai continué à créer à travers mon métier de fleuriste, fort heureusement. Mais me remettre à écrire, créer des blogs, des visuels pour les réseaux sociaux, faire des mandalas, imaginer des ateliers de groupe ou des exercices originaux pour mes clients c’est un vrai bonheur, un épanouissement personnel. Me couper de ça, c’était quelque part créer mon propre malheur. Ma créativité sommeillait en moi, mais je l’avais étouffé.

Et en plus, la créativité c’est bon pour la santé ! Créer quelque chose de ses mains favorise la connaissance de soi par l’expérience, permet de canaliser le mental, de redevenir ami du temps en le prenant, et ainsi gagner en profondeur avec soi-même. Ça contribue à augmenter sa confiance en soi, produit de la joie et valorise l’estime de soi! Que de belles choses!

C’est pour qui?

Comme je te l’ai dis au-dessus, je pense que c’est pour la grande majorité d’entre nous! Et si tu ne te sens pas créatif, tu es peut-être plutôt inventif. Chacun son truc! En fait, la créativité est partout: un tableau, un jardin, une coiffure, une symphonie, une sculpture, un plat, …. Je crois surtout que la créativité, c’est comme un muscle: ça se travaille! Avant de me ré-atteler à mes passions, je me sentais la créativité d’un bulot: proche de zéro. Depuis que j’ai repris un processus créatif, quelque chose d’assez incroyable se produit: je fourmille d’idées, de projets comme je te l’expliquais dans cet article. Je créé sans cesse, et à peine après avoir terminé un projet un autre voit le jour –quand je n’en ai pas plusieurs en tête à la fois-. Donc oui, je peux te le dire: la créativité, ça s’entretient! Et je pense que, la grande différence entre un artiste qui vit de sa passion et toi, c’est que lui il a conscience de son potentiel, et il sait l’exploiter, tout simplement! Et pourquoi? Parce qu’il est surentraîné! Si tu stimules régulièrement  ton cerveau pour faire des additions par exemple, tu constateras qu’au fil du temps c’est de plus en plus facile, puis presque instinctif. A force d’essayer on y arrive! La créativité permet de s’épanouir personnellement. Le but premier n’est pas forcément de faire quelque chose d’esthétique: mets de côté ton insatisfaction, et continues! Regarde un enfant dessiner: il ne se décourage pas parce que son dessin n’est pas à la hauteur d’un tableau de Manet! Et quelle importance d’ailleurs! Le but c’est d’y prendre du plaisir, non?!

Je m’y prends comment?

Aller chercher l’inspiration, et la laisser venir! Tout est selon moi question de dosage! Il ne sert à rien de se frustrer avec son manque de créativité, sans quoi l’exercice risque rapidement de devenir rébarbatif! Je m’explique: il ne faut rien forcer. On peut avoir des périodes hyper créatives et d’autres pas du tout, si tu n’es pas artiste peintre ce n’est pas grave! Si demain je me trouvais en panne sèche d’inspiration pour mon blog par exemple, j’arrêterais un temps. Parce que ça doit rester un plaisir, et non une contrainte! Enfin, souviens-toi que l’inspiration se cache partout: dans la nature, au détour d’une conversation, d’un magazine, d’un mot, d’une sensation, …. Je pense que plus on est ouvert (aux rencontres, aux échanges, aux nouvelles expériences) , plus on titille notre pouvoir créatif. Tout est pour moi source d’inspiration, il suffit de détourner un peu , de remanier, d’ôter, de rajouter,… Etre créatif, c’est rester vigilant et attentif au monde qui nous entoure, et se le réapproprier. Je te donnais d’ailleurs il y a quelques semaines une méthode très efficace pour gérer tes idées et développer ta créativité dans cet article! N’hésite pas à montrer tes oeuvres créatives aux personnes bienveillantes qui t’entourent: je suis certaine qu’elles vont t’encourager! A toi de t’approprier une activité, de chercher de nouvelles stimulations, de faire place à l’inattendu, aux idées créatives, originale et innovantes, de laisser libre cours à ton imagination!

Quelques exercices et conseils pour une vie créative

Voici quelques petits exercices et conseils à mettre en pratique pour te permettre de booster et de développer tes capacités créatives. Souviens-toi aussi qu’il n’y a jamais de mauvaise idée: si tu n’es pas sûr de sa valeur, note-la dans un coin. Peut-être qu’en la relisant quelques temps plus tard tu la trouveras absolument géniale ou que tu penseras à de nouvelles options pour pousser le concept encore plus loin! Alors garde tes idées sous le coude, ça peut toujours servir!

L’Art journalJ’ai découvert le concept sur Pinterest, et j’en suis tombée complètement amoureuse! Dedans tu mets tout ce qui t’inspire, ce qui te viens: journaux, citations, poèmes, photos, c’est un genre de mood board façon journal! Toutes tes inspirations du moment sont réunies au même endroit, et transportables en plus de ça!

Une nouvelle activité par mois. Là je me suis directement inspirée de l’article de Julie du blog Chérie have to shine, que j’aime beaucoup! Elle nous y apprend que pour stimuler son sens créatif, elle se lance dans une nouvelle activité par mois: “Cette année, chaque mois, j’apprends quelque chose de nouveau, ou je reprends d’ancienne activités laissées de côté. Pour cultiver encore et encore, ma créativité au quotidien.” Je trouve l’idée géniale! On a tous tellement de choses qu’on aimerait tenter! Moi par exemple, j’ai envie de me remettre à l’aquarelle, et de créer des attrape-rêves! J’ai aussi toujours eu envie de tenter le tricot! Alors pourquoi pas?! On fait une liste de 10 activités qu’on a déjà appréciées: lire de la poésie, se baigner dans un lac,  aller au cinéma, danser… Quand les a-t-on pratiquées pour la dernière fois? Il y a des mois, voire des années? C’est le moment ou jamais de s’y remettre! On se prépare aussi une seconde liste de 10 choses qu’on n’ose pas entreprendre. Et on s’y met!

Éveille tes sens. Surprends-toi, bouscules ton quotidien! Sors de chez toi pour découvrir de nouvelles ballades, change ton petit déjeuner, écoute de nouvelles musiques, regarde une nouvelle série,… La nouveauté éveille tes sens , qui agissent alors comme des capteurs, des radars: ils sont à l’affût et plus à même de déceler de nouvelles idées!

N’aie pas peur du jugement. En fait, beaucoup de personnes disent “je ne suis pas créatif” pour éviter la prise de risque! Hé oui, être créatif implique parfois de se soumettre à la critique et au jugement des autres, ça peut être confrontant. C’est aussi accepter que tout ne soit pas forcément parfait du premier coup. Lorsque j’ai écris mon ebook sur la reconversion professionnelle par exemple, j’ai bien entendu réalisé que je m’exposais, et que je me soumettais au regard des autres. Mais au lieu de me focaliser sur les risques, j’ai décidé de me concentrer sur ce que j’avais à apporter. Je me disais que je voulais être utile aux autres, et que peu importe ce que certains pourraient dire. Résultat, je n’ai pour le moment essuyé aucune critique! En fait, on ne peut pas te reprocher de faire preuve de courage!

 

Fais le premier pas. En fait, bien souvent, le plus difficile c’est de commencer. Je démarre souvent mes articles avec une idée de base, sans avoir un plan préétabli dans ma tête. Et je constate que , dès que je me lance, la suite vient toute seule. Les mots  se couchent naturellement sur le papier les uns après les autres. Je t’en parlais d’ailleurs dans cet article où je t’expliquais pourquoi tu devrais OSER! Donc lance-toi, le reste suivra!

Fais du sport. Depuis quelques semaines je vais courir un jour sur deux. Et je me rends compte à quel point l’activité physique joue sur mon mental. Courir rend mes idées plus claires, plus fluide. C’est comme si en courant, en me concentrant sur mon souffle et mes mouvements, j’éliminais tout le superflus, pour ne garder que le plus juste. La méditation peut aussi t’aider à te recentrer et ainsi voir fleurir de belles idées!  Plongé dans cet état méditatif, tu seras beaucoup plus ouvert aux stimulis extérieurs, mais également à l’émergence de nouvelles idées et donc plus réceptif à l’inspiration.

Essayes l’écriture automatique. Chaque matin, dès le réveil,  remplis trois pages en jetant sur le papier tout ce qui te viens à l’esprit. Réflexions, émotions, pense-bêtes, liste de courses: rien n’est insignifiant! Les trois règles d’or: ne pas se censurer, ne pas sauter une journée et ne pas se relire. Avec cet exercice, on fait de la place pour que les rêves, les espoirs et les aspirations refassent surface, une fois les préoccupations inutiles et les pensées négatives chassées de notre esprit.

Pense collectif. Il y a quelques semaines de cela, j’ai participé à un hackaton, avec Lisa et Nath du blog hashtag_92 sur Paris. Si tu veux en savoir plus sur le sujet tu peux aller lire leur article juste là. Les séances de brainstorming stimulent l’imagination et génèrent de nouvelles idées. Pourquoi ne pas se livrer à un exercice de remue-méninges avec quelques amis? On se lance dans des tours de table autour de différentes questions , idées, projets, envies, et on voit ce qui émerge! L’intelligence collective est très puissante!

 

Comme je te le disais, la créativité est partout, et en chacun de nous! Il suffit de s’entraîner, de la muscler, et de la provoquer! Alors, tu attends quoi , libères ta créativité!

Si tu as envie d’influencer positivement ta vie, de t’apporter de la joie et de la satisfaction, que tu as envie de te motiver, d’être une personne inspirante, de mettre en oeuvre de petites actions pour te sentir capable d‘accomplir de grandes choses, rien de tel que de renouer avec sa créativité!

Enfin, je voulais partager avec toi une de mes  lectures: “Comme par magie, vivre sa créativité sans la craindre“, d’Elizabeth Gilbert. J’ai adoré ce livre et je ne peux que te le conseiller!
“Depuis près de dix ans, des milliers de lecteurs de par le monde ont été inspirés et influencés par les livres d’Elizabeth Gilbert. Aujourd’hui, l’auteur puise dans son propre processus de création pour partager avec nous sa sagesse et son point de vue unique sur la créativité, et nous encourager à aller à la recherche de notre inspiration. Elle nous montre comment capturer ce que nous aimons le plus et comment tenir tête à ce qui nous fait peur ; évoquer les attitudes, les approches et les habitudes dont nous avons besoin pour vivre notre vie de la façon la plus créative qui soit. Que nous souhaitions écrire un livre, relever de nouveaux défis professionnels, poursuivre un rêve trop longtemps mis de côté ou simplement insuffler un peu plus de passion dans notre quotidien, Comme par magie nous ouvre les portes d’un monde de merveille et de joie.” Tu pourras le trouver juste là!

Et toi, quelles sont tes astuces pour être créatif,  booster ton potentiel et libérer tes talents?